Cercle En-Passe analytique- L'École
- Thierry Piras -
Rencontre avec la psychanalyse et l'acte de penser

                       

                                                              

Le Cercle
Les rendez-vous
Bibliothèque
Contacts



Billet d'humeur


    Le temps des vacances d'été est revenu et les médias serinent à longueur d'émission, ce temps heureux d'insouciance. Les hordes se précipitent sur la route, dans les trains, les avions pour retrouver, là-bas, les mêmes, déjà côtoyés tout au long de l'année, dans les bouchons, les grandes surfaces, la vie.
La dénomination change, les gens deviennent des touristes et satisfont au comportement normé du touriste. Tongs, shorts, tenues bariolées, maillots de bain, crème solaire, campings, Villages vacance, fiestas étourdissantes, apéros, barbecue, chipos, sports extrêmes et grand frisson, exaltation sexuelle débridée, changement d'air sont les référents auxquels il convient de se plier pour sembler en être de ce temps estival. Il faut vivre pleinement. De ce plein-dit qui pourrait dévoiler cette vacuité de l'Etre, en étau à la normalisation, à l'angoisse de finitude.
Dans les chambres d'hôpital, au fond des Ehpads, dans la solitude d'une maison ou d'un appartement, le vieux, le pauvre, le laissé-pour-compte sont les spectateurs de cette vie posée en modèle d'où ils sont en exclusion.
Vient le chassé-croisé des juillétistes et des aoûtiens, les grands retours de fin Août, les retraités ou sans enfants, privilégiés, qui profitent de l'arrière saison, des terrasses de café qui se vident... Le temps des vacances se pose et se dépose comme la boue, au fond des étangs quand l'agitation de l'eau cesse.
Les vacanciers arborants le hâle de rigueur retournent s'entasser dans leur vie, les enfants retournent à l'école et viendra bientôt le temps de Noël. Mais c'est une autre histoire qui en est du même, de celle qui se répète sans laisser la mémoire de ce qui est et demeure. Ce qui est n'a pas été et ne sera pas tant que le regard ne se pose pas en lucidité sur ces agitations immobiles.

Nathalie Combet-Joly

Séminaire de réflexions et partages : Dimanche 15 septembre : "Le concept d'étranger"



Mise à jour le  :  Lundi 15 juillet 2019

Thierry Piras  - Psychanalyste
 N° Siret : 348 853 854 00027
 Membre d'une association agréée de gestion
 28 rue de Tolbiac Paris 13 - Tél . 01 45 85 37 66
- 06 82 01 58 41
Consultations sur RDV.